Découvrez les séances d'art thérapie à Avignon
Découvrez les séances d'art thérapie à Avignon
Sylvie Parenthoën, art thérapeute clinicienne à Avignon
Sylvie Parenthoën, art thérapeute clinicienne à Avignon
Séances d'art thérapie pour enfants, adolescents et adultes à Avignon
Séances d'art thérapie pour enfants, adolescents et adultes à Avignon
Sylvie Parenthoën propose des séances d'art thérapie pour adolescents
Sylvie Parenthoën propose des séances d'art thérapie pour adolescents
Consultez Sylvie Parenthoën pour l'art thérapie enfant
Consultez Sylvie Parenthoën pour l'art thérapie enfant
Sylvie Parenthoën, art thérapie et psychothérapie à Avignon
Sylvie Parenthoën, art thérapie et psychothérapie à Avignon

Sylvie Parenthoën, art thérapeute
clinicienne à Avignon (Vaucluse)

Je suis art thérapeute de formation clinicienne, diplômée de l'Institut de Recherche et de Formation en Art Thérapie (Irfat, Avignon).

J'exerce à Avignon, en cabinet privé, où j'accueille des enfants , des adolescents et des adultes .

J'utilise la peinture, le modelage, le conte, l'écriture comme outils artistiques de thérapie.
Je fais également appel au dessin de formes, à la peinture aquarelle sur papier mouillé d'après Margaret Hauschka et Liane Collot d'Herbois.

Le choix de tel ou tel média se décide en résonance avec la demande, les besoins du patient.
Par ailleurs j'exerce en hôpital psychiatrique auprès d'enfants , d'adultes et de personnes âgées.

Une fois par mois, au sein d'un groupe, j'analyse ma pratique thérapeutique dans le cadre d'une supervision professionnelle (Irfat).
D'autre part, je fus professeur de classe dans la pédagogie Steiner-Waldorf et bien avant cela j'ai été journaliste.
 
Ma pratique de l'art thérapie est fondée sur une approche clinicienne.
Elle s'inscrit dans une vision globale de l'Etre humain où le corps, les émotions, le mental et la spiritualité (ou quête de sens) tendent à s'harmoniser par un travail structuré de connaissance de soi.
 
Une quête de beauté, un besoin d'émerveillement ont guidé mes pas.
Cherchant comme une exploratrice la nature profonde de l'Homme et oserai-je dire tel Dostoïesky :
"J'ai confiance en moi, l'homme est un mystère. Il faut le découvrir et si cela demande toute la vie que l'on ne me dise pas que l'on a perdu son temps.
Pour moi je travaille ce mystère, car je veux être un Homme."
 
Devant ce mystère aujourd'hui je m'incline et souvent je m'émerveille...